Blogue

Condos: là où ça monte et où ça descend à Montréal

[:fr]

Depuis quelques années, on s’inquiète du secteur des copropriétés. Les reventes à perte ont été nombreuses et un surplus d’offre de copropriétés a été observé. Malgré certains déséquilibres dans le marché, les ventes de copropriétés ont rebondi en 2016 avec un gain de 5% dans l’agglomération de Montréal. Toutefois, qu’en est-il des prix?
Les dernières années n’ont pas été aussi fastes que le début des années 2000. Le portrait pour l’agglomération de Montréal nous permet néanmoins d’observer une légère croissance de 1,6% du prix au pied carré médian des copropriétés revendues (excluant le neuf) cette année pa rapport à 2015.
La médiane se situe aujourd’hui à 315 $/pi2 selon les données colligées par JLR à partir des actes publiés au Registre foncier.
Ainsi, le prix au pi2 médian a grimpé sur l’île de Montréal à une vitesse similaire à l’inflation pour une deuxième année consécutive.
Les hausses enregistrées en 2015 et 2016 indiquent un regain après deux années plus difficiles. Précédemment, soit entre 2012 et 2014, le prix était demeuré fixe et donc, en valeur réelle, il avait diminué. Toutefois, même si le prix au pi2 médian a augmenté cette année, une hausse égale à l’inflation implique qu’il n’a pas varié si on tient compte de l’inflation. Sur 5 ans, le prix a crû de 9,4%.
Évolution du prix médian au pied carré – île de Montréal

Source: JLR

Les prix varient selon les arrondissements
Il s’agit là du portrait général pour l’agglomération de Montréal. Plusieurs secteurs ont évolué différemment.
Plus on s’approche du centre-ville, plus les prix tendent à être élevés. Cela est conséquent avec le fait que l’arrondissement de Ville-Marie est le plus dispendieux avec un prix médian au pi2 de 404$. Westmount pourrait afficher un prix supérieur, mais puisque ce sont principalement des unifamiliales qui se trouvent dans cette ville, le nombre de transactions de copropriétés était trop faible pour déterminer une valeur. À l’opposé, le prix médian au pi2 s’est établi à 183$/pi2 dans l’arrondissement Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles. Il s’agit du seul arrondissement dont le prix était inférieur à 200 $/pi2 parmi ceux dont le nombre de transactions permettait d’établir un prix médian au pi2 représentatif.
Seul l’arrondissement de Pierrefonds/Roxboro n’a connu aucune variation du prix médian au pi2 en 2016 par rapport à 2011. Tous les autres secteurs de Montréal ont connu des hausses de prix sur 5 ans.
En revanche, 7 arrondissements sur les 23 analysés ont enregistré une décroissance du prix au pi2 médian en 2016 relativement à 2015. Les baisses sont toutefois faibles avec des diminutions de 1% à 3%.
Pour connaître le prix au pied carré des copropriétés et son évolution dans votre arrondissement ou ville, vous pouvez consulter la carte présentée ci-haut et l’étude complète de JLR.
Les ventes devraient ralentir

Le secteur des copropriétés, tout comme l’ensemble du marché de l’habitation résidentielle au Québec, sera touché par les nouveaux resserrements hypothécaires annoncés le 3 octobre 2016.
Par conséquent, les ventes de copropriétés devraient ralentir et la hausse de prix risque d’être faible, voire nulle lors de la prochaine année.
Soulignons toutefois que les nouvelles constructions ont diminué dans les 11 premiers mois de l’année par rapport à l’an dernier dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal selon les données publiées par la SCHL.
De plus, le nombre de logements achevés et non écoulés a baissé de 15% entre novembre 2016 et le même mois en 2015. Cette contraction du nombre de propriétés neuves offertes aidera probablement à minimiser les effets négatifs sur le marché de la revente des resserrements hypothécaires.
La superficie nette a été utilisée pour les calculs de prix au pi2. Cela implique que les stationnements et les balcons ne sont pas inclus dans les espaces mesurés pour le calcul de la taille d’une copropriété. Ceux-ci peuvent toutefois avoir un impact important sur la valeur des propriétés.

 

Source : LesAffaires.com, publié le 30 janvier 2017

[:]